Tarika

Nampiditra Heriniaina
21/10/2001 13:45
Hiran'i Tarika 7 Jereo eto
Vangy : 8241
Mpankafy : 2 Ankafizo
Les Tarika ont élaboré un mélange unique et moderne de musiques originelles de différentes régions de Madagascar, en accordant une place importante aux instruments locaux pour parvenir à une combinaison de rythmes entraînants, d'harmonies tendues, de mélodies prenantes et de danse pleine d'énergie. A ce jour, leurs albums ont été remarquables en ceci qu'ils combinent des histoires, des idées et d'âpres questions politiques avec une musique enlevée, accessible et sur laquelle on peut danser. Leur album à paraître, Soul Makassar, qui sortira le 22 janvier 2001, explore les liens et l'histoire des contacts entre Madagascar et l'Indonésie.

Tarika, dirigé par la charismatique Hanitra Rasoanaivo, a été l'exportation musicale de Madagascar qui a connu le plus de succès ces dernières années, s'inscrivant au sommet des hit-parades de la world music et réalisant des vastes tournées en Europe et en Amérique du Nord. Au début des années 90, Hanitra dirigeait Tarika Sammy, au sein duquel elle et sa soeur, Noro, ont commencé à élargir les frontières de la musique originelle locale dans l'écriture de leurs chansons, abordant des thèmes comme la condition des femmes au sein de la société malgache dans leur album Balance. Tarika Sammy a éclaté en 1993 et Hanitra a formé Tarika début 1994.

Trois nouveaux membres ont rejoint Hanitra et Noro pour forger une équipe qui est restée inchangée depuis lors. Tous multi-instrumentalistes et chanteurs, ces musiciens sont connus pour leur talent à jouer des instruments spécialement conçus pour Tarika et des instruments traditionnels malgaches modernisés, le marovany (cithare à caisse), la valiha (cithare de bambou), le kabosy (petite guitare malgache), le jejy voatavo (tympanon calebasse), ainsi que de la guitare, de la basse et d'un grand nombre de percussions. Sur le marovany, la valiha, le kabosy, le melodeon et les percussions, Donné avait joué avec un certain nombre de groupes malgaches, dont Voninavoko et les Malagasy All-Stars. Ny Ony est l'un des meilleurs guitaristes et bassistes du Madagascar, et également un joueur de kabosy. Il venait du groupe Solomiral. Le plus jeune, Solo, voyageait auparavant à travers l'île avec un groupe de vakodrazana (musique traditionnelle) dirigé par son père. Il joue de la guitare-basse, du kabosy, de la valiha, du marovany et des percussions, et ajoute des basses vocales à la partition vocale d'harmonies du groupe.

Le premier album de Tarika, Bibiango (1994), posait des questions qui invitaient à la réflexion sur les priorités et les valeurs. Leur second disque, Son Egal (1997), produit par Simon Emmerson et Martin Russell (Afro Cell Sound System), s'attaquait à des sujets politiques, comme le racisme, le colonialisme et la réconciliation, et il a fait l'objet de critiques enthousiastes en Europe et aux U.S.A.. Il s'est hissé au sommet des palmarès européens de world music et a été n°1 du hit-parade de world music CMJ aux U.S.A. pendant 8 semaines. Son Egal a également été largement salué et passé sur les ondes à Madagascar, et on estime qu'il a joué un rôle de catalyseur pour certains changements sociaux. Durant cette même année, Tarika a été nommé aux Kora All-African Music Awards et, en 1996, Son Egal a gagné l'AFIM Indie Award pour un album contemporain de world music aux U.S.A. Depuis lors, il est cité par tous les guides importants de world music comme l'album incontournable de Madagascar.

En 1998, Hanitra a également pris part à Femmes d'Afrique, un spectacle considéré comme l'une des grandes réussites de l 'année, donné devant des salles bondées au Royaume-Uni et en Europe. En plus de Hanitra, la tournée regroupait Oumou Sangere, originaire du Mali, Sibongile Khumalo d'Afrique du Sud et Sally Nyolo du Cameroun. Plus tard cette année-là, Tarika a sorti son troisième album, D, une célébration brillante, enlevée et brûlante de la myriade de styles de danse de leur pays. Cela a valu au groupe un numéro un massif au hit de Madagascar, avec la chanson Raitra, et une autre place de n°1 CMJ aux U.S.A.. Tarika, qui est à présent célèbre dans son propre pays, a effectué là une série de spectacles à guichets fermés début 99, puis a réalisé une tournée en Europe et en Amérique du Nord.

Le nouvel album de Tarika, Soul Makassar, a été enregistré après que Hanitra eut passé un mois, propice à l'inspiration, à Sulawesi, en Indonésie, découvrant de nombreux liens avec les lointains ancêtres qui avaient voyagé jusqu'à Madagascar en traversant l'océan Indien. Bien que l'on pense que les Malgaches soient africains, leurs origines peuvent également se situer dans l'Indonésie d'il y a 1500 ans. Le nouvel album, un projet majeur, comporte des notes et des traductions de textes de chansons fascinantes sur ce point d'histoire.

Hanitra, qui partage son temps entre ses domiciles à Londres et Madagascar (elle a obtenu une double nationalité depuis le milieu des années 90), sera disponible au Royaume-Uni pour des interviews en personne lors du mois de janvier. Avant cela, des interviews par téléphone peuvent être convenus. Elle parle l'anglais et le français couramment.

http://www.froots.demon.co.uk/francais/tarika.html

Hevitra momba an'i Tarika

Heriniaina (21/10/2001 17:45)
Les Tarika ont élaboré un mélange unique et moderne de musiques originelles de différentes régions de Madagascar, en accordant une place importante aux instruments locaux pour parvenir à une combinaison de rythmes entraînants, d'harmonies tendues, de mélodies prenantes et de danse pleine d'énergie. A ce jour, leurs albums ont été remarquables en ceci qu'ils combinent des histoires, des idées et d'âpres questions politiques avec une musique enlevée, accessible et sur laquelle on peut danser. Leur album à paraître, Soul Makassar, qui sortira le 22 janvier 2001, explore les liens et l'histoire des contacts entre Madagascar et l'Indonésie.

Tarika, dirigé par la charismatique Hanitra Rasoanaivo, a été l'exportation musicale de Madagascar qui a connu le plus de succès ces dernières années, s'inscrivant au sommet des hit-parades de la world music et réalisant des vastes tournées en Europe et en Amérique du Nord. Au début des années 90, Hanitra dirigeait Tarika Sammy, au sein duquel elle et sa soeur, Noro, ont commencé à élargir les frontières de la musique originelle locale dans l'écriture de leurs chansons, abordant des thèmes comme la condition des femmes au sein de la société malgache dans leur album Balance. Tarika Sammy a éclaté en 1993 et Hanitra a formé Tarika début 1994.

Trois nouveaux membres ont rejoint Hanitra et Noro pour forger une équipe qui est restée inchangée depuis lors. Tous multi-instrumentalistes et chanteurs, ces musiciens sont connus pour leur talent à jouer des instruments spécialement conçus pour Tarika et des instruments traditionnels malgaches modernisés, le marovany (cithare à caisse), la valiha (cithare de bambou), le kabosy (petite guitare malgache), le jejy voatavo (tympanon calebasse), ainsi que de la guitare, de la basse et d'un grand nombre de percussions. Sur le marovany, la valiha, le kabosy, le melodeon et les percussions, Donné avait joué avec un certain nombre de groupes malgaches, dont Voninavoko et les Malagasy All-Stars. Ny Ony est l'un des meilleurs guitaristes et bassistes du Madagascar, et également un joueur de kabosy. Il venait du groupe Solomiral. Le plus jeune, Solo, voyageait auparavant à travers l'île avec un groupe de vakodrazana (musique traditionnelle) dirigé par son père. Il joue de la guitare-basse, du kabosy, de la valiha, du marovany et des percussions, et ajoute des basses vocales à la partition vocale d'harmonies du groupe.

Le premier album de Tarika, Bibiango (1994), posait des questions qui invitaient à la réflexion sur les priorités et les valeurs. Leur second disque, Son Egal (1997), produit par Simon Emmerson et Martin Russell (Afro Cell Sound System), s'attaquait à des sujets politiques, comme le racisme, le colonialisme et la réconciliation, et il a fait l'objet de critiques enthousiastes en Europe et aux U.S.A.. Il s'est hissé au sommet des palmarès européens de world music et a été n°1 du hit-parade de world music CMJ aux U.S.A. pendant 8 semaines. Son Egal a également été largement salué et passé sur les ondes à Madagascar, et on estime qu'il a joué un rôle de catalyseur pour certains changements sociaux. Durant cette même année, Tarika a été nommé aux Kora All-African Music Awards et, en 1996, Son Egal a gagné l'AFIM Indie Award pour un album contemporain de world music aux U.S.A. Depuis lors, il est cité par tous les guides importants de world music comme l'album incontournable de Madagascar.

En 1998, Hanitra a également pris part à Femmes d'Afrique, un spectacle considéré comme l'une des grandes réussites de l 'année, donné devant des salles bondées au Royaume-Uni et en Europe. En plus de Hanitra, la tournée regroupait Oumou Sangere, originaire du Mali, Sibongile Khumalo d'Afrique du Sud et Sally Nyolo du Cameroun. Plus tard cette année-là, Tarika a sorti son troisième album, D, une célébration brillante, enlevée et brûlante de la myriade de styles de danse de leur pays. Cela a valu au groupe un numéro un massif au hit de Madagascar, avec la chanson Raitra, et une autre place de n°1 CMJ aux U.S.A.. Tarika, qui est à présent célèbre dans son propre pays, a effectué là une série de spectacles à guichets fermés début 99, puis a réalisé une tournée en Europe et en Amérique du Nord.

Le nouvel album de Tarika, Soul Makassar, a été enregistré après que Hanitra eut passé un mois, propice à l'inspiration, à Sulawesi, en Indonésie, découvrant de nombreux liens avec les lointains ancêtres qui avaient voyagé jusqu'à Madagascar en traversant l'océan Indien. Bien que l'on pense que les Malgaches soient africains, leurs origines peuvent également se situer dans l'Indonésie d'il y a 1500 ans. Le nouvel album, un projet majeur, comporte des notes et des traductions de textes de chansons fascinantes sur ce point d'histoire.

Hanitra, qui partage son temps entre ses domiciles à Londres et Madagascar (elle a obtenu une double nationalité depuis le milieu des années 90), sera disponible au Royaume-Uni pour des interviews en personne lors du mois de janvier. Avant cela, des interviews par téléphone peuvent être convenus. Elle parle l'anglais et le français couramment.

http://www.froots.demon.co.uk/francais/tarika.html

Hiran'i Tarika (7)

© serasera.org 1999 - 2024 - page load 0.0112